Lumière

🇫🇷
Quel est ton rêve ?
Quel est ton moteur ?
Qu’est ce que le succès ?
C’est une question de lumière,
Ton rêve est cette étincelle dans tes yeux qui t’illumine lorsque tu en parles,
Ton moteur est cet oxygène qui vient de ta propre histoire, de tes interactions,
C’est inné et pourtant ce n’est jamais définitivement acquis car tes interactions peuvent abîmer ta capacité à respirer,
Ou au contraire la renforcer.
Ainsi, dans la mesure du possible, choisis bien tes fréquentations:
Inspire, et sois inspiré.
Alimente l’étincelle de ton rêve, et protège sa flamme du souffle de peur de celles et ceux qui voudront l’éteindre.
C’est ta responsabilité. Sois ton propre protecteur et ton propre protégé.
Ce qui nous mène à une définition du succès.
Qui veut nous faire croire que le succès c’est de posséder des biens matériels, d’être riches, beaux et célèbres, toutes ces choses que le temps finit par reprendre ?
Une définition du succès, qu’il me plait de partager aujourd’hui,
Est le simple fait d’être capable de faire briller sa flamme au milieu de la tempête.
Respire.
Et si à un moment, certains te remercient de leur avoir réappris à respirer, peut-être que tu auras atteint le plus haut niveau de succès, qui est de rappeler aux autres d’alimenter leur propre étincelle et de la protéger toujours.
Tu seras devenu ce que tu as toujours été: une inspiration.
Et tu vivras pour toujours dans la lumière des autres.
Jean-Louis Garçon.

5 réflexions sur “Lumière”

  1. Je vous trouve excellent dans votre role du commissaire Carl Bachert. Votre comportement vis-à-vis d’Astrid est intéressant et très réaliste, et m’a permis de réfléchir sur le comportement que j’aimerais moi-meme adopter si je me trouvais face à une personne autiste (j’essaierai de ne pas commettre les memes erreurs que le commissaire Bachert). Vous mettez sa différence en lumière dans votre manière de lui parler (ou de l’ignorer). En conclusion, j’aime beaucoup votre personnage, et je dois avouer que j’avais beaucoup moins accroché avec l’acteur qui interprétait le commissaire du pilote de la série.

  2. Merci Monsieur, merci beaucoup pour ce texte très inspirant et digne d’un véritable “Ted Talk”.
    Je comprends mieux maintenant, lorsque l’on vous voit sur scène, l’énergie communicative que vous dégagez, cette flamme qui vous anime et qui brille jusqu’au dernier rang.
    Merci,
    Un comédien amateur (mais passionné!)

    1. Bonjour et Merci à vous d’avoir pris le temps de venir au théâtre d’abord, puis ici, pour partager ce message si gentil. Je vous partage à mon tour une des phrases que j’aime le plus, en clin d’oeil à votre signature: « Des amateurs, voilà ce que nous sommes, on ne vit jamais assez longtemps pour devenir autre chose. » Charlie Chaplin
      Au plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.